SEORIMÍCUAROS SEO
// you’re reading...

Actualités

En quoi consiste le métier de fleuriste ?

métier fleuriste

Commerçant de proximité, le fleuriste doit mettre en avant son savoir-faire et se montrer polyvalent pour réussir. À la fois artiste, botaniste et gestionnaire, le fleuriste propose des compostions florales adaptées à chaque événement, gère l’organisation de sa boutique et conseille sa clientèle afin de la fidéliser.

Fleuriste : un métier polyvalent

Le fleuriste est avant tout un technicien possédant de solides connaissances en horticulture et en botanique. Son savoir-faire lui permet d’apporter les soins spécifiques adaptés à chaque variété de plantes et de d’apporter des conseils personnalisés à sa clientèle.

La créativité du fleuriste est primordiale car ses compositions florales doivent être originales et adaptées à chaque occasion, tout en restant dans la tendance du moment. Il doit mettre en avant son style personnel et décorer sa vitrine pour attirer la clientèle.

De la patience et un bon relationnel forment les qualités essentielles d’un commerçant. L’accueil et le contact avec ses clients doivent être un plaisir partagé, un moment agréable et convivial.

Une aptitude à la gestion et un véritable sens de l’organisation, notamment pour tenir les comptes, gérer les stocks et suivre les commandes, sont également des qualités essentielles à la réussite de l’entreprise.

Cet artisan exerce sa profession soit en boutique en tant qu’indépendant, ou comme employé au sein d’une enseigne franchisée, en jardinerie ou encore en galerie marchande de grande surface.

Fleuriste : un métier de passion

Le fleuriste est un passionné de plantes et un amoureux  de la nature. Le contact humain est primordial et gratifiant, les gens apprécient toujours de recevoir des fleurs en cadeau et associent les fleurs au plaisir et à la fête.

Un métier passionnant mais exigeant, car au-delà du plaisir de créer des bouquets et autres arrangements artistiques, la journée d’un fleuriste est souvent longue et fatigante. Il travaille debout, dans le froid et l’humidité, conditions essentielles à la conservation des fleurs et végétaux.

Devenir fleuriste réclame aussi d’aimer le travail manuel délicat et avoir un minimum de force physique et d’endurance pour soulever les pots parfois très lourds, transporter des seaux d’eau ou des sacs de terreau. Le travail à mains nues, dans l’eau et la terre, manipulant souvent des épines, est parfois difficile.

Fleuriste : un métier exigeant

Un fleuriste généralement se lève à l’aube afin de s’approvisionner sur les marchés spécialisés ou chez son grossiste. Les premiers arrivés profiteront d’un plus grand choix de végétaux de meilleure fraîcheur et pourront faire de bonnes affaires. Après la réception des livraisons, il faut rempoter, tailler, arroser, lutter contre les parasites et veiller à la bonne conservation des fleurs et plantes. La journée du fleuriste se termine tard, après la fermeture de sa boutique vers 19h, il doit encore faire le ménage et évaluer ses stocks afin d’organiser la journée du lendemain.

La profession de fleuriste demande une grande disponibilité car ce sont les samedis, dimanches et jours de fêtes qui lui apportent le plus de clients et donc un chiffre d’affaire plus important.

Vos commentaires

28 commentaires à “En quoi consiste le métier de fleuriste ?”

  1. Bonjour, pour faire simple a l’heure d aujourd’hui je suis sans emploi, et je souhaite me réorienter pour un métier passion et non plus pour un gagne pain pur et dure.
    J ai 32 ans j’ai été 14 ans dans le commerce dernierement comme responsable de point de vente dans un tres grand magasin parisien dans le domaine de la vaisselle haut de gamme. J ai un esprit commercant, je suis dynamique creatif, resistant et minutieux. J ai un Bac pro services (accueil communication et commerces), un BEP comptabilite, mais que me conseillez vous pour passer a l action afin de devenir fleuriste….,?

    Publié par fred | 23 mai 2012, 0 h 06 min
    • Bonjour Fred, nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez à Paroles de Fleuristes. Vous avez bien fait de poster votre commentaire sur notre blog. Nous espérons qu’un fleuriste vous répondra très prochainement. Je vous invite également à vous rendre et laisser votre message sur notre page facebook où de nombreux fleuristes sont présents : https://www.facebook.com/pages/Paroles-de-Fleuristes/152522794805261 .

      Bonne journée

      Cordialement

      PAROLES DE FLEURISTES

      Publié par aurore | 7 juin 2012, 11 h 05 min
    • Je vous conseil de passer un cap, étant donner que vous avez déjà un bac vous n’aurez que les matières PRO à passer, vous pouvez le passer en un ans mais c’est préférable en deux ans pour apprendre le métier en profondeur, si vous êtes sur Paris il y a de bonnes école et de bonne entreprise

      Publié par Manon | 2 janvier 2016, 13 h 46 min
  2. Je suis fleuriste depuis 20 ans, notre métiers est magifique, mais trés difficile, si nous avons la passion est l’envie de le faire partager il faut le faire/ Se former

    Publié par ortalo claire | 30 août 2012, 17 h 03 min
  3. Bonjour ,
    Je voudrais faire des études pour devenir fleuriste événementiel , Mais je ne trouve pas le parcour à suivre , J’ai 17ans je suis en Terminal Bac Pro Cuisine et Je voudrais Changer totalement de métier pour faire ce qu’il me plait , Je n’ai donc aucun diplôme pour être fleuriste(evenementiel) Et j’adore tout ce qui est décoration . Pourriez Vous M’informer de votre parcours ?
    Merci beaucoup .

    Publié par Lilly | 6 novembre 2012, 12 h 13 min
  4. bonjoure je voulais s’avoire si c’est fatigen de fair se maitier ?je ne dit pas que je suis faignente mais sé pour voir si je veu vrément fair se métier parceque j’ai 14ans et je vais paser un stage en fleuriste je veu s’avoir se que fait les stagière ponden leur semaine

    Publié par camille | 11 novembre 2012, 11 h 01 min
  5. moi jai lis tous les article je ecrit pour le document qui a donné madame

    Publié par sasou | 22 novembre 2012, 11 h 07 min
  6. merci elle est tres intersen

    Publié par sasou | 22 novembre 2012, 11 h 08 min
  7. Mlle Elodie Pitavy
    43 rue Edmond Turcq
    95260 Beaumont sur Oise
    06.28.93.17.67
    pitavy.elodie@gmail.com

    Février 2013

    Madame, Monsieur,

    Motivée par les créations manuelles ainsi que par les fleurs et les plantes, je souhaite apporter à votre magasin ma motivation et mon sérieux.
    Lors de ma formation au CAP, j’ai travaillé en boutique et en serre, sur les fleurs et les plantes vertes.
    Depuis plusieurs années je travaille chez Mac’Do parallèlement à mes études et j’y ai acquis le sens du commerce et du contact avec la clientèle et plus récemment je travaille dans une jardinerie où j’ai acquis un meilleur sens du contact.
    J’ai poursuivi des études de BTS dans la continuité de mon bac de mécanique, mais c’est vers les créations et la nature que j’ai en définitive choisi de m’orienter. J’aimerais me perfectionner auprès de professionnels comme vous.
    En me prenant auprès de vous, vous aurez l’assurance de recruter une jeune femme travailleuse, désireuse de bien servir vos clients. Vous pourrez compter sur ma passion des belles choses et sur mon désir de bien faire ce métier que j’ai choisi.

    Je suis à votre entière disposition pour un premier contact.

    Je vous prie d’accepter mes salutations distinguées.
    Mlle Pitavy Elodie

    Publié par Mlle Pitavy Elodie | 15 février 2013, 12 h 57 min
  8. Objet : Candidature spontannée à un poste d’ouvrier fleuriste dans le département de la Meurthe et Moselle.

    Madame, Monsieur,

    Actuellement en classe de CAP Fleuriste en 1 an, au Lycée Claude Daunot, ma scolarité se termine en Juin 2013.

    Votre structure nécessite des personnes motivées et efficaces. Ce profil correspond au mien.
    A mon sens, un fleuriste doit avoir le sens du commerce ainsi qu’un esprit créatif, être soucieux de la préservation des fleurs qu’il vend pour une satisfaction optimale du client.

    Ma réorientation professionnelle s’est faite en premier lieu à l’occasion de différents stages d’observation que j’ai effectué à l’époque, ceux-ci permettant d’avoir une approche plus juste de ce métier.

    A présent en préparation du diplôme, je serais ravie de pouvoir intégrer prochainement votre boutique, et de mettre en application mon savoir faire.

    Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire et pour un prochain entretien.

    Dans cette attente,

    Je vous prie d’agréer Madame, Monsieur mes sincères salutations.

    BASTIEN Sophie.

    Publié par BASTIEN Sophie | 27 avril 2013, 9 h 58 min
  9. Bonjour,
    Nous sommes fleuristes à Madagascar et sommes à la recherche de pépiniériste ou fleuristes spécialisés dans les orchidées…
    Vous pouvez visiter notre site sur http://www.madaflora.com et nous contacter via notre site.
    Au plaisir de vous lire,
    Issoufaly

    Publié par Issoufaly | 16 juillet 2013, 9 h 49 min
  10. Bonjour;
    Moi j’ai 24ans, et je travaille en tant que fleuriste depuis mais 15 ans et la je voudrais me lancer a mon propres compte mais un peu d’angoisse.

    J’attends vos commentaires.
    Au plaisir de vous relire.

    Publié par morvan | 2 septembre 2013, 16 h 59 min
  11. J’ai connu un homme il y a quelques années en France qui faisait l’importation des fleurs exotiques de l’Amérique du sud par des contacts qu’il a fait là-bas, comme il y vivait pendant quelques temps. J’aimerais bien trouver quelqu’un qui importe des fleurs étrangères à Québec. Est-ce que vous en connaissez ?

    Marie | http://www.salonfleuri.com

    Publié par Marie Deschamps | 14 janvier 2015, 21 h 37 min
  12. Bonjour,
    Je souhaite passer un cap fleuriste en candidat libre.
    Je suis actuellement en emploi cdd, j’ai travaillé en comme fleuriste j’ai appris sur le tas la composition de bouquet rond, long, création de composition. C’était pour moi une découverte de métier enrichissantes il ya maintenant quelques années.
    J’ai toujours dans l’idée de revenir travailler dans ce secteur mais il me manque ce CAP. Je suis maman dans le département de L’aube à Troyes plus précisément mais je ne peux passer le cap sur Châlons pour raisons professionnels ainsi que familiales.
    Je suis titulaire d’un Bac donc dispensé des épreuves de français, math etc….
    Je voudrais savoir si je peux effectuer mes semaines de stages professionnels tout en me préparant seule.
    Sur quels livres et quels cours puis je me diriger.
    Travaillant en école j’ai toutes les vacances scolaires pour effectuer mes stages.
    Je suis très motivé et souhaite vraiment mettre toutes les chances de mon côté pour aboutir à ce projet.
    Merci de prendre un peu de votre temps pour me donner quelques pistes à suivre.
    Merci à vous.

    Publié par Marie | 24 mars 2016, 15 h 57 min
    • Bonjour Marie,

      Nous vous remercions pour votre message et vous invitons à déposer votre message directement sur le mur de notre page Facebook bit.ly/1qmkgxo où de nombreux fleuristes sont fans et sont ainsi susceptibles de vous répondre.

      Une belle journée.

      Publié par aurore | 1 avril 2016, 14 h 01 min
  13. Bonjour,
    Je souhaite passer un cap fleuriste en candidat libre.
    Je suis actuellement en emploi cdd, j’ai travaillé en comme fleuriste j’ai appris sur le tas la composition de bouquet rond, long, création de composition. C’était pour moi une découverte de métier enrichissante il ya maintenant quelques années.
    J’ai toujours dans l’idée de revenir travailler dans ce secteur mais il me manque ce CAP. Je suis maman dans le département de L’aube mais je ne peux passer le cap sur Châlons pour raisons professionnels ainsi que familiales.
    Je suis titulaire d’un Bac donc dispensé des épreuves de français, math etc….
    Je voudrais savoir si je peux effectuer mes semaines de stages professionnels tout en me préparant seule.
    Sur quels livres et quels cours puis je me diriger.
    Travaillant en école j’ai toutes les vacances scolaires pour effectuer mes stages.
    Je suis très motivé et souhaite vraiment mettre toutes les chances de mon côté pour aboutir à ce projet.
    Merci de prendre un peu de votre temps pour me donner quelques pistes à suivre.
    Merci à vous.

    Publié par Marie | 24 mars 2016, 15 h 58 min
  14. bonjour je travailles actuellement en usine mais j’aimerais me reconvertir dans le métier de fleuriste car la création de compositions fleurales m’attire dès qu’il y a un évènement dans ma famille . j’ai le niveau baccalauréat stt .est ce possible ? si oui je souhaiterez avoir qq conseils . merci

    Publié par dufour | 24 avril 2016, 17 h 06 min
  15. bonjour je travailles actuellement en usine mais j’aimerais me reconvertir dans le métier de fleuriste car la création de compositions fleurales m’attire dès qu’il y a un évènement dans ma famille . j’ai le niveau baccalauréat stt .est ce possible ? si oui je souhaiterez avoir qq conseils . merci

    Publié par Anonyme | 24 avril 2016, 17 h 08 min
  16. Bonjour,
    je travailles actuellement en usine et j’aimerai me reconvertir dans le métier de fleuriste. j’ai le niveau bac . Est ce possible, si oui, j’aimerai avoir des conseils.
    Merci.

    Publié par dufour | 24 avril 2016, 17 h 20 min
  17. Bonjour,

    Je suis issue de la com événementielle et j’envisage de me reconvertir comme fleuriste après un CAP. J’aimerais si possible avoir des retours sur le métier. Pas seulement les bons cotés (que je vois bien) mais plutôt l’envers du décor…
    Je ne souhaite pas ouvrir de boutique mais plutôt être salariée dont le quotidien doit être bien différent d’un fleuriste qui a sa boutique.
    La passion ne fait pas tout.

    Merci pour vos réponses.
    Éléonore.

    Publié par Eléonore | 27 avril 2016, 10 h 04 min
  18. Bonjour, j’aime beaucoup les fleurs, la nature, créér des bouquets de fleurs, mais je n’est pas un niveau d’étude très éléver. Et je voudrais en savoir plus sur le métier de fleuriste, si il y a plusieur déboucher, les différence.
    Merci beaucoup d’avance.

    Publié par ANDRE | 16 septembre 2016, 22 h 17 min

Poster un commentaire